Tiramisu World Cup – ma sélection et victoire à Bruxelles

Crédit photo Clicinfos.com

 

Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter ma participation aux sélections bruxelloises de la Coupe du Monde du Tiramisu, la Tiramisu World Cup!

Après avoir participé à de nombreux concours (Meilleur Ambassadeur de la pâtisserie belge chez Jean-Philippe Darcis en 2016, Salon du Chocolat à Paris en 2017, émission télévisée « Les Rois du Gâteau 2 » sur M6 et RTL-TVI en 2019), j’ai décidé de me défier à nouveau en participant à la Tiramisu World Cup, la Coupe du Monde du Tiramisu (qui passait par Bruxelles ce 11, 12 et 14 octobre 2019).

Ce vendredi 11 octobre, je me rendais à Bruxelles, dans le centre commercial City 2, pour participer à ce concours « juste pour le fun ». Il y a 2 catégories, la recette originale et la recette créative. Je choisis cette dernière, le but étant de réaliser un tiramisu avec les 6 ingrédients obligatoires qui sont les biscuits cuillères, le café, la mascarpone, le sucre, l’œuf et le cacao, et d’ajouter jusqu’à 3 ingrédients supplémentaires.

J’arrive sereine et prépare mon tiramisu sans pression, bon j’ai dû m’y reprendre pour le dressage, car il faisait très chaud et le mascarpone avait une mauvaise tenue… Je passe néanmoins un bon moment, observée par les passants. L’heure des résultats arrive. J’ai fait ce que j’ai pu et puis de toute façon je voulais m’amuser, n’est-ce pas ça le principal dans une compétition ? On appelle les 3 finalistes et mon nom est cité ! Surprise. On annonce ensuite la 3e place et on ne me cite pas, bon je suis 2e il ne faut pas se leurrer, j’ai à côté de moi un italien (Giuseppe) qui a déjà gagné plusieurs fois les sélections de la recette originale. Il va gagner, c’est certain et je serai contente pour lui, lui qui rêve de gagner ces sélections de l’épreuve « créative ». On annonce le gagnant : « Stéphanie ». Quoi, hein, moi ? Waouw, je suis étonnée et fière en même temps ! C’est cool !

Je suis donc finaliste de la sélection européenne qui se tient à Bruxelles (youhou).

Je suis conviée à la finale qui se tient le lundi 14 octobre au Hilton Grand Palace de Bruxelles à 2 pas de la Grand Place. J’arrive avec une bonne heure d’avance et je dépose mes affaires dans la salle où aura lieu le concours. Grosse surprise pour moi, je commence à stresser. Moi, stresser ? Allez Steph, reprends toi, c’est juste un concours. La salle avec les nombreuses chaises, la table où seront installés les 13 membres du jury, des experts de la cuisine italienne, la presse et les caméras qui nous filmeront,… je pense que c’est ça qui m’a mis la pression. Du coup, je vais boire un verre (un soft, je vous rassure) au bar de l’hôtel et j’échange quelques mots avec les serveuses qui se demandaient si le concours avait lieu aujourd’hui. La pression retombe. A 16h, je retourne dans la salle et commence à préparer ma table. J’échange quelques mots avec mes collègues compétiteurs. Ils sont sympas. Nous sommes 7 : 4 italiens et 3 belges (2 néerlandophones et 1 francophone : moi). Autant vous dire que je ne parlerai pas un seul mot de français pendant le concours, mais bien anglais (merci mes études en Traduction-Interprétation et ma passion pour les langues étrangères). Malheureusement, je ne parle pas (encore ?) l’italien. Le concours commence. Je prépare ma recette méthodiquement (je suis une fille assez organisée). Le jury passe devant nous et scrute nos moindres faits et gestes. Pour vous dire, quand vous émiettez votre spéculoos, vous avez l’impression que vous faites quelque chose de travers, avec leur regard inquisiteur. Non, ils sont juste là pour faire leur job et nous juger. Le goût seul ne compte pas pour la majorité des points, il y a aussi le visuel, l’organisation de la table, l’exécution technique,… Allez on continue. Un des membres se présente à moi et me dit qu’il est l’expert du tiramisu spéculoos (Antonio Morreale), ah pression… j’utilise justement du spéculoos dans ma recette créative. Au pire, si je me plante, il pourra me dire ce qui n’a pas été et me conseiller.

Le concours se termine, je suis contente de mon dressage, le mascarpone tient beaucoup mieux et puis j’avais prévu le coup avec des glaçons. C’est maintenant l’heure de la dégustation. Pendant ce temps-là, certains se font interviewer par la RAI, télévision italienne, ou par un journaliste et son enregistreur vocal, comme moi. Nous rangeons nos tables et j’échange encore quelques mots avec les 2 belges, Lynn et Sam (2 filles). Ah, on nous annonce les résultats. Tout a lieu en italien et quelques mots sont prononcés en anglais. On demande aux 3 finalistes de venir au milieu (il n’y aura pas 2 catégories de vainqueurs – recette originale ET recette créative – mais bien un podium pour les 2 épreuves confondues). Mon nom est annoncé, chouette, au moins je suis sur le podium. Celui de Lynn aussi, la Belge, et celui de Giuseppe, celui avec qui j’ai concouru lors de la première sélection (vous vous souvenez le gars qui avait déjà gagné les sélections, il est trop fort). 3e place, mon nom est cité, je suis super heureuse ! Vient ensuite Lynn en deuxième place et Giuseppe a gagné, je suis réellement heureuse pour lui, il le mérite amplement. En plus d’être doué, il est très sympa.

J’ai 464 points, Lynn 465 et Giuseppe 473. Je suis donc à un tout petit point de la 2e place, trop bien !

avec Giuseppe (gagnant) et Lynn (2e)

 

Et là je me rends compte que Giuseppe et Lynn étaient dans l’épreuve originale alors que moi dans l’épreuve créative… Je réfléchis 3 secondes, mais eh au fait les gars, ça veut dire que je suis 1ère de l’épreuve créative, waouw, génial, je suis trop contente ! Je suis 1ère en quelque sorte, trop bien. Bon même si, pour moi, le plus important est d’avoir passé un super bon moment, d’avoir rencontré des gens trop chouettes, comme Francesco Redi, l’organisateur de l’événement, Martina, celle qui gère tous les aspects organisationnels et Matteo, le responsable presse.

avec Francesco Redi

 

Quelle énergie, quelle sympathie et joie de vivre ils dégagent, je surkiffe. On voit la passion qu’ils ont de transmettre leur passion pour la cuisine italienne. Je suis comblée, car avant tout, un concours pour moi, c’est ça, transmettre une passion, un savoir-faire, faire des rencontres et cela avant de gagner.

Antonio Morreale, le chef italien expert du Tiramisu spéculoos, vient près de moi et me donne plein de conseils sur comment améliorer mon Tiramisu pour la grande finale mondiale. Il me dit aussi, que pour lui, mon Tiramisu est au même niveau que celui du vainqueur, Giuseppe, et qu’il aimerait vraiment que je gagne. Que de compliments, je suis comblée.

avec Antonio Morreale

 

Je pourrai maintenant vous dire que l’aventure se termine, mais non. Tous les finalistes de Bruxelles participeront à la demi-finale (et finale s’ils gagnent la demi-finale) mondiale à Trévise, en Italie, le 3 novembre prochain !

Donc oui, la p’tite Belge francophone des Ardennes s’envolera pour l’Italie début novembre !
J’espère de tout cœur que je ferai honneur à la Belgique en défendant au mieux les couleurs de notre beau drapeau en ajoutant des ingrédients bien de chez nous (spéculoos, chocolat noir et blanc) à ce dessert typique italien et que j’adore : le Tiramisu !

Et comme on me l’a souvent dit ces jours-ci : Ci vediamo a Treviso !
(On se voit à Trévise)

 

Site internet du concours: https://tiramisuworldcup.com/fr/
Règlement: https://tiramisuworldcup.com/fr/regles/
Page Facebook du concours : https://www.facebook.com/TiramisuWorldCupIt/

 

 


 

Envie d’en savoir plus d’un journaliste jury de l’événement et de voir mon interview filmée?
Cliquez sur ce lien: Tiramisu World Cup


 

Voici mon Tiramisu

A vous de vous lancer!
Vous avez envie d’une recette de tiramisu spéculoos?
Ou plutôt une recette de tiramisu aux fruits?

Cliquez simplement sur les liens ci-dessus et régalez-vous! 🙂 

print

Véritable passionnée de pâtisserie, je n'arrête pas de pâtisser! Desserts simples, entremets plus techniques, j'adore tout tester pour le plus grand plaisir de mes proches!
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *